Entre culture de l’intégration et intégration des cultures.

La prise en charge culturelle de l’accueil des primo-arrivants en Fédération Wallonie-Bruxelles, en Flandre et au Québec

L’objet principal de cette étude vise à interroger la place de la culture dans les différents plans d’actions des politiques d’intégration pour primo-arrivants sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles et dans la province du Québec, au Canada.

Si tous ces dispositifs ont en commun l’accent porté sur le rôle de la langue comme facteur d’intégration, l’enjeu est d’identifier ici les différentes actions envisagées (ou à envisager) par les acteurs politiques et associatifs pour promouvoir l’expression et la participation culturelle.
Car l’Homme est bel et bien un être culturel, détenteur d’une identité propre, résultat complexe et mouvant des forces de la culture et de la nature.
L’intégration qui sera définie plus en détail postérieurement, vise la pleine participation et l’épanouissement de chaque individu au sein de sa société. En d’autres termes le droit et l’accès à une participation sociale, économique et culturelle.

Regards Croisés Espagne/Fédération Wallonie Bruxelles. Le parcours et la situation des professionnels du théâtre. États des lieux et perspectives.

Deux auteurs pour une étude, une espagnole et un belge, deux professionnels du théâtre, spectateurs attentifs de leur scène respective. Chacun tente de décrire à l’autre la situation théâtrale dans son pays : retracer les parcours empruntés, identifier les aides possibles, dresser le panorama de la situation actuelle, envisager les perspectives d’avenir. Nous esquissons un paysage des politiques culturelles espagnoles et de la Fédération Wallonie-Bruxelles des dernières années –celles de la crise économique– et celui des statuts professionnels pour les Arts du spectacle, très divers dans les différents pays européens.

Une coalition culturelle pour une Europe Citoyenne

Etude réalisée dans le cadre de la conférence "Brussels Conversations 2012"

Dans le cadre de l’année européenne, de la citoyenneté, l’Association Marcel Hicter a organisé, en collaboration avec la European House of Culture, la conférence "Une Coalition Culturelle pour une Europe des citoyens" (Brussels Conversations, 16 et 17 novembre 2012).

Les débats portaient sur l’avenir du projet européen et du rôle que le citoyen doit pouvoir jouer pour transformer ce projet en réalité. Développer la citoyenneté en Europe constitue un des points essentiels qui devait être traité lors de "2013, Année Européenne des Citoyens". La Coalition Culturelle pour une Europe des citoyens est convaincue que la clé pour renforcer cet esprit citoyen réside dans la culture. Les contextes culturels des citoyens européens sont partie intégrante de ce processus qui marquera le passage d’actions essentiellement nationales à des processus européens pour résoudre les problèmes complexes de la vie contemporaine. Cette dynamique doit permettre aux citoyens de jouer un rôle plus déterminant.

Cette étude est constituée par un ensemble de deux textes analysant cette problématique et qui ont été présenté par leurs auteurs respectifs dans le cadre de la conférence :

- Raymond Weber, Président de l’Association Marcel Hicter (FMH)
- Patrice Meyer-Bisch, Observatoire de la diversité et des droits culturels, Institut Interdisciplinaire d’Éthique et des Droits de l’Homme, Université de Fribourg (Suisse) et Chaire UNESCO

Art et Sciences

Pistes de réflexion pour une approche croisée dans les projets culture à l’école

Suite au développement des sciences cognitives, un nouveau paradigme a vu le jour, la société de la connaissance avec les concepts associés d’apprendre à apprendre par exemple.

Les enjeux de la société de la connaissance rendent cruciale la capacité d’innovation et de créativité des nations et états. La conférence européenne de Lisbonne, en 2000, définit une stratégie : à l’horizon 2010, faire de l’Europe, la société de la connaissance la plus avancée du monde.

Eléments pour un débat sur l’incertitude dans la société globale du risque

Pistes de réflexion culturelles et citoyennes

Les mutations du monde contemporain sont indéniables et provoquent un malaise tant social qu’individuel partout dans le monde, de plus en plus palpable dans certains pays qui connaissent des vagues de réactions populaires depuis le début de l’année comme certains pays du sud de l’Europe et tout récemment l’Angleterre et la Grèce.

Comment former les jeunes à travers la pratique théâtrale dans les écoles bruxelloises

Etat des lieux et réflexion

Aux détours de certaines écoles bruxelloises, il arrive d’apercevoir, derrière la salle de gymnastique ou au détour d’un couloir, une salle munie de rideaux rouges et d’une scène. S’il y a assez de chaises et si on enlève les quelques objets mis là par manque de place dans le reste des bâtiments, elle peut servir de salle de spectacle. Une interrogation passe par la tête : « Des écoles possèdent une salle de spectacle ! Mais qui a eu cette idée d’intégrer à la structure même de ce bâtiment ce genre de salle ? Est-ce vraiment utile ? ».

La contribution de la culture à l’émergence d’un territoire créatif

Recherche sur l’inscription de la créativité au coeur de la relation culture-entreprise-territoire

LA CONTRIBUTION DE LA CULTURE A L’EMERGENCE D’UN TERRITOIRE CRÉATIF - RECHERCHE SUR L’INSCRIPTION DE LA CREATIVITE AU COEUR DE LA RELATION CULTURE-ENTREPRISE-TERRITOIRE

Le projet Lead et ses activités sont devenus pérennes. Mais de nombreuses interrogations et défis sont aussi apparus lors de sa réalisation, notamment à propos de la place de la culture dans le processus de développement d’un territoire transfrontalier et l’accompagnement des opérateurs dans la mise en œuvre de projets répondant à cette logique. Les partenaires ont donc préconisé l’établissement d’une plateforme eurorégionale d’ingénierie culturelle. Ce projet a également ouvert des débats sur les modes de coopération entre opérateurs de la culture et de l’entreprise ainsi que le rôle des pouvoirs publics pour favoriser les partenariats intersectoriels. Nous voulons dans ce document prolonger la réflexion sur ces coopérations et, si certaines pistes étaient jugées porteuses, initier des projets pour les mettre en action. (…)

Etude exploratoire sur l’égalité homme femme en termes d’accès à des postes de décisions dans le secteur culturel

Ce rapport de recherche présente les résultats obtenus dans le cadre du projet européen Artémis, action-pilote s’inscrivant dans le processus de promotion de l’égalité femme homme. Ce rapport présente donc le résultat d’une enquête sur le positionnement du secteur culturel par rapport à la question de genre. En parallèle, un DVD portant des « Regards sur l’accès des femmes à des postes de décision dans le secteur culturel » a été réalisé afin de sensibiliser les acteurs culturels et les professionnels de la formation culturelle. Celui-ci est disponible sur demande auprès des partenaires du projet. Au-delà des résultats concrets et des recommandations, nous souhaitons mettre aussi en avant dans cette étude les différentes étapes qui ont jalonné la mise en œuvre de ce projet. Ainsi, nous abordons dans un premier temps la construction du partenariat, la définition de l’objet et du champ d’étude, les objectifs poursuivis et le positionnement des institutions européennes et locales vis-à-vis de la question.

Etude sur la formation à la gestion de projets de coopération culturelle transnationale

Réflexions et défis sur la validation et la certification

Le domaine culturel connaît d’importantes mutations : la mondialisation a transformé la création et la production artistiques ainsi que les habitudes culturelles et les modes de consommation. Il apparaît de plus en plus clairement que les projets culturels doivent s’organiser sur base de partenariats dépassant les frontières. Cette évolution suit autant les logiques du marché que celles des politiques culturelles. Les managers culturels doivent dès lors faire face à des défis nouveaux dans un environnement professionnel multi-facette, requérant un nouvel ensemble de compétences et de capacités. Il est donc nécessaire de leur fournir toutes les opportunités pour réactualiser leurs capacités et connaissances afin de maintenir et améliorer leurs performances sur le marché du travail, leur compétitivité et leur employabilité. Un système de formation qui puisse être validé et reconnu s’avère donc souhaitable. Cette étude reprend les démarches, analyses, conclusions et recommandations issues du projet Vania (Validation and certification of training in the field of European cultural co-operation project management / Validation et certification des formations à la gestion de projets européens de coopération culturelle). Ce projet a été lancé pour faire face aux défis cruciaux qui se posent aujourd’hui aux gestionnaires et aux responsables publics de la scène culturelle européenne.

Actes du séminaire sur le développement territorial : espace d’actions pour les opérateurs culturels de la Communauté Wallonie Bruxelles, organisé à Liège les 8 et 9 novembre 2006 par l’Association Hicter

Dans un monde en mouvement, dépasser les limites de son secteur est un des défis principaux que doivent relever les opérateurs culturels. La créativité et la capacité à s’inscrire dans des logiques transversales et coopératives leur permettent de se poser en tant qu’acteurs de développement culturel mais aussi social et économique et d’inscrire leur démarche dans un cadre stratégique lié à un territoire et à des objectifs propres. Ces éléments impliquent l’agrandissement de la palette des partenaires potentiels. Outre les partenaires « historiques » (les communes et villes, les provinces ou encore la Communauté française), d’autres acteurs se profilent pour mettre en oeuvre des projets comportant une dimension culturelle. Nous citerons, entre autres, le secteur économique, les régions et l’Union européenne. Pour permettre de plus grandes interactions entre les acteurs de ces différents secteurs, la nécessité de créer des nouveaux outils d’acquisition de compétences et de mise en place de partenariat interactif s’impose. Le besoin se fait également sentir d’établir des politiques prospectives, des instruments de planification et de sensibilisation. La Communauté française de Belgique à travers les Etats Généraux de la Culture a lancé différentes pistes. A travers ce séminaire, nous souhaitons les aborder de manière critique et analyser comment les opérateurs culturels peuvent s’y inscrire afin d’impulser de véritables logiques transversales.

Recherche sur les nouveaux modes opératoires de coopération entre opérateurs culturels, acteurs économiques et pouvoirs publics dans le champ culturel

Cette étude a été réalisée en 2006 en Communauté Wallonie-Bruxelles, dans le cadre de l’éducation permanente de la CfWB et du projet Lead-Network. Elle met en lumière les nouveaux types de partenariats entre les secteurs privés et publics qui concourent au développement culturel eurorégional, et plus particulièrement dans le Hainaut.

Compléments d’informations sur http://www.lead-network.org